NOUS AVONS PLANTÉ 300 ARBRES INDIGÈNES À GUATAQUI - COLOMBIE.

Le déplacement des produits entre les continents a un impact évident sur notre planète. Le café, par exemple, comme beaucoup d'autres produits, ne pousse que dans certaines parties du monde et doit donc être transporté. Ce faisant, cette action génère un impact sur le climat. La plantation d'arbres prépare notre environnement à la future compensation carbone tout en ramenant les écosystèmes naturels à un état normal.

Contribuer à la protection des écosystèmes stratégiques de la Colombie, à la conservation des sources d’eau, à la protection de la faune et de la flore menacées, et à la protection de l’environnement tout en créant un moyen naturel d’absorber le carbone.

La zone de plantation (voir Google maps) fait partie de l’écosystème de la forêt tropicale sèche, qui est très affecté et menacé, étant l’un des plus importants en Colombie pour la conservation des sources d’eau, de la flore indigène et de la faune endémique

Tous les arbres plantés sont des espèces indigènes de la région, avec pour objectif de récupérer la flore indigène de la région et de la forêt tropicale sèche.

Si vous souhaitez voir la liste complète des arbres et les coordonnées de chacun d’entre eux, veuillez nous contacter à l’adresse suivante

[email protected]

Un arbre typique peut absorber environ 21 kilogrammes de dioxyde de carbone (CO2) par an, mais ce chiffre n’est atteint que lorsque l’arbre a atteint sa pleine croissance – Au cours d’une vie, un arbre pourrait absorber environ 1 tonne de CO2.